Condensation

Information utile pour mieux comprendre le fonctionnement de vos fenêtres


Taux d’humidité relative recommandé
On entend par « humidité » la quantité de vapeur d’eau qui se trouve dans l’air, les plantes d’intérieur produisent de la vapeur d’eau, les activités quotidiennes, comme la préparation des repas, les douches, les bains, la lessive et le lavage de la vaisselle en produisent également.

Condensation intérieure des fenêtres
La condensation est le plus grand problème d'humidité qui guette les fenêtres. Un peu de condensation sur une fenêtre ne donne pas matière à s'inquiéter, car par temps très froid, toutes les fenêtres y sont sujettes. Cependant, une forte condensation pendant de longues périodes est signe de problème. La plupart des problèmes ont pour origine le givre sur les fenêtres qui, en fondant rapidement, s'écoule sans avoir le temps de s'évaporer.

Trois facteurs expliquent l'apparition de condensation intérieure sur les fenêtres :

  • La température de la face intérieure de la fenêtre;
  • L'humidité relative intérieure;
  • La température de l'air extérieur.

La condensation sur la surface de l’unité scellée à l’intérieur de la pièce est causée par l’humidité ambiante, qui doit être contrôlée par rapport à la température extérieure. Au début de l’automne, lorsque le système de chauffage ne fonctionne pas régulièrement, le taux d’humidité de la maison peut varier autour de 60 % à l’intérieur de la maison, entraînant ainsi un problème de buée sur la face intérieure du verre.

Par contre l’hiver, le taux d’humidité idéal pour les occupants se situe entre 30 % & 50 %.

Un taux inférieur à 15 % irrite les voies respiratoires selon les autorités médicales. Lorsque la température extérieure est sous -10C, le taux d'humidité recommandé est de 30 %.

Pour votre confort et pour éviter les problèmes de condensation par temps froid, voici les conditions recommandées :

30° C
30° à 25° C
25° à 18° C
18° à 12° C
12° à 6° C
6° à 0° C
15 % maximum
20 % maximum
25 % maximum
30 % maximum
35 % maximum
40 % maximum

Depuis que j'ai changé mes fenêtres, de l'humidité se forme dans le bas de mes fenêtres, alors que les anciennes ne faisaient pas cela. Pourquoi?
Les nouvelles fenêtres en PVC sont très étanches. En revanche, les anciennes fenêtres laissaient passer d'importants courants d'air par nombreuses fentes ou fissures. Donc, l'air de la pièce changeait rapidement.

Pourquoi l'air d'une maison neuve contient-il une humidité relative très élevée?
Les boiseries, le plâtre et les autres matériaux neufs sont humides, et l'air de la maison absorbe cette humidité. Donc, jusqu'à ce que les matériaux soient complètement secs, l'humidité de l'air demeure beaucoup plus élevée.

Comment bien comprendre l’efficacité énergétique?
D’abord déterminer votre zone climatique selon le tableau qui suit :


Dans notre belle province, l’hiver n’est pas très généreux au niveau des heures d’ensoleillement durant la journée. Inutile donc d’imaginer se servir du soleil pour chauffer nos maisons. De là l’importance de faire le bon choix au niveau des unités vitrées.

Nos unités vitrées sont conçues pour garder une plus grande partie de la chaleur à l’intérieur. Nous épargnons donc sur les coûts de chauffage et de climatisation qui ne cessent d’augmenter d’année en année.